Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Vincent Hermance après Champéry

par Jebegood , Laurent

On continue à causer avec les supermen du trial élite mondial, pour savoir comment ils ont vécu le rendez-vous ultime de l'année, le Championnat du Monde de Champéry, et pour reparler de leur saison. La parole est maintenant à Supermance. Le pilote Koxx revient avec nous sur "la finale la plus intense de sa carrière", une finale qui s'est déroulée dans des conditions dantesque et qu'il a fait en tête jusqu'aux deux dernières zones, avant de laisser échapper la victoire. Il évoque ensuite l'ensemble d'une saison que l'on peut qualifier d'exceptionnelle et qui l'a vu revenir à son meilleur niveau, avec deux victoires en Coupe du Monde et le général de la plus dure des épreuves internationales. JPEG - 325.5 ko Et puis on lui a bien sûr posé quelques questions sur la suite, 2012, le K-124 Land et les autres projets de K-124, dans lesquels il est comme tout le monde le sait très étroitement impliqué. Bonne lecture ! Crédit-photos : Owen Gwilliam, K-124, Marco Patrizi.

Interview :

Salut Vince, big Up pour ta saison et troisième place au mondial... bon bien sûr tu allais en Suisse pour décrocher titre mondial, donc tu dois forcément être un peu déçu, mais bon t as fait quand même un gros mondial et puis pfffff énorme saison sportive ! ton feeling sur le mondial ?

J'en garde vraiment un bon souvenir. C'est la finale la plus intense que j'ai connu de ma carrière et pour ça j'en garderai un souvenir vraiment spécial. En plus j'ai vraiment plein de potes qui étaient venus me voir, donc ça me tenait à cœur de donner le meilleur de moi même. C'est vraiment ce que j'ai fait. J'étais à la fois super motivé, déterminé, mais pas troublé par l'enjeu. Après les choses n'ont pas tournées comme je le voulais, mais je n'ai pas de prise sur la réussite que tu as ou non certains jours. Je ne peux non plus m'en vouloir parce que d'autres ont été plus forts.

JPEG - 1002.3 ko La demi-finale était, comment dire, un peu light ! Quelques zones comme on en voit jamais en élite, même sur des 1/4 de coupes du monde, avec une zone de rochers bringuebalants à plat qu'un frenchy de niveau national pouvait sortir à Z... Au final des scores très serrés, tu te qualifies en seconde position... Départ en finale entre Coust et Kenny...

Il est clair que cette qualif' n'a fait vibrer personne mais bon, à nous de nous adapter et il n'y a pas de grosses surprises non plus. Comme tu le dis les trois tauliers étaient aux avant-postes comme d'hab' ! C'est regrettable que nous n'ayons pas pu offrir le meilleur visage du trial sur cet évènement a cause de zones pas tops, mais la finale a tenu ses promesses, et on ne retient toujours que les finales !

La finale était hardcore, voire carrément dangereuse, les zones de troncs détrempées, le métal glissant de la Motorex, de la hauteur, de la flotte qui dégouline, mais le duel entre toi, Gilles et Kenny a bien eu lieu... Vous étiez les seuls à sortir les zones quasiment... A la sortie du premier tour, tu sors en tête de cet enfer... Tu restes en tête jusqu'aux deux dernières zones et puis là à la fin tu te prends deux 5... Terrible... Racontes-nous ce qui s'est passé !?! Tu es passé vraiment très près d'un second titre mondial...

JPEG - 720.2 ko Au 2nd tour, à la sortie de la zone des troncs, la 5, après m'être sorti des passages les plus durs, il ne me restait qu'a sortir de la zone et refaire la zone 6 à zéro pour être champion du Monde. J'ai mis la roue arrière a côté du grillage sur un tronc forcement détrempé, j'ai glissé sans rien voir venir et le titre s'était envolé. Pas grand chose de plus à dire...

 

 

 

 

La suite sur:  http://www.tribalzine.com/?Vincent-Hermance-apres-Champery



25/09/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres