Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Trial Pro Série Martigues 2012 - Victoires sans appel de Vincent Hermance et Gilles Coustellier

VU SUR TRIBALZINE.COM

Le Trial Pro Série de Martigues vient de s’achever et c’est devant un public venu en masse ce dimanche que les deux leaders de l’épreuve et du trial français ont été consacrés. Vincent Hermance et Gilles Coustellier, déjà vainqueurs des qualifications la veille, s’offrent tous deux une victoire sans appel. Les deux outsiders de cette étape auront été les courageux Théau Courtès et Aurélien Fontenoy. Guillaume Jury et Kevin Aglaé s’offrent leurs premiers podiums élites UCI !

JPEG - 938.6 ko JPEG - 956.4 ko


 

JPEG - 1.3 Mo Le matin, on retrouve nos 4 pilotes de la veille en finale 20" et l’organisation a décidé d’adopter un nouveau format pour la Super Finale : elle opposera les deux meilleurs finalistes, qui s’élanceront chacun leur tour sur chacune des zones. Un format inédit qui permettait de suivre plus aisément la course côté spectateurs. On retrouve les 6 belles zones de la veille : une première zone de rochers, une seconde de troncs qui forment un mikado géant, une troisième avec des troncs dressés, une quatrième de champignons, une cinquième avec des bacs à fleurs et un puit et une sixième avec des grosses buses, le terrifiant château hanté. Mais le parcours s’est encore durci, et de très gros morceaux attendent les super finalistes. Vincent Hermance termine les deux tours de la finale à 21 points, et c’est Théau Courtès qui parvient à se démarquer derrière et à accéder à la finale avec un total de 38 points et un beau zéro dans la zone des rochers. Guillaume Jury monte sur la troisième marche du podium en devançant l’Autrichien Stefan Eberharter d’un petit point. Théau s’élance donc en première position sur chacune des zones de la super finale et il parviendra à en sorti deux (mikado et buses). Vincent Hermance enchaîne les zéros et seuls les champignons lui résistent et il s’offre une très large victoire.

JPEG - 51.2 ko

Place à la finale 26" l’après-midi et la même formule sera reprise pour le finish, avec cette fois-ci 4 pilotes en Super Finale : les pilotes passent deux par deux sur chacune des 6 zones et les spectateurs vont assister à deux duels spectaculaires, et celui des deux hommes de tête va être d’anthologie. Le premier fait marquant de cette course est la sortie de la course du quatrième qualifié de la veille, Nicolas Vuillermot. Il se blesse lourdement à l’entraînement lors d’un transfert sur l’avant : la roue avant passe sous la réception, il passe par-dessus le guidon et arrive les genoux sur la marche. Bilan : de gros hématomes et il n’arrive plus à plier un genou, impossible de prendre le départ, il va falloir faire des radios pour voir ce qu’il y a exactement. On lui souhaite un bon rétablissement, en espérant le voir au départ de la finale de la Coupe du Monde. Dès les premières zones, deux hommes font la différence sur le reste des concurrents : le Champion du Monde Gilles Coustellier bien sûr, toujours aussi efficace et facile sur ces énormes zones, évolue sur une autre planète. Mais il doit contenir les velléités d’ un Aurélien Fontenoy qui aura été ce dimanche très impressionnant. Le Rhônalpin revient pourtant de blessure, et il sera contraint d’arrêter le trial pendant un mois après la finale de la Coupe du Monde. Mais en attendant cette période de répit, il donne tout et il est stupéfiant ; il attaque et il va chercher l’intouchable Gilles Coustellier. Tous deux sont loin devant leurs concurrents à l’issue de la finale : Gilles est à 11 et Aurélien à 18. Kevin Aglaé arrive en troisième position, assure un maximum de passages délicats et parvient à devancer un Guillaume Dunand en difficulté aujourd’hui. Ce dernier gagne la super finale mais le podium est déjà acquis pour Kevin, qui s’offre là son premier podium élite UCI ! Le duel entre Aurélien Fontenoy et Gilles Coustellier va être le clou du spectacle de ce Pro Série de Martigues. Les deux hommes offrent du très grand trial au public massé autour des zones en cette fin d’après-midi. Le speaker de choc, Mister Sergio, chauffe la foule et il est accompagné de Giacomo Coustellier, qui commente la course à ses côtés et qui s’extasie lui-aussi devant le riding de son frangin, du "jamais vu dans le monde du trial" avec "une technique qui accroche la perfection". Il hallucine avec nous quand Gilles réussit ce passage incroyable dans la troisième zone des troncs, où il faut se hisser sur une branche d’arbre, passage improbable qu’Aurél’ parvient à assurer. Les deux hommes vont se lâcher complètement dans la zone des champignons et la sortent tous deux à zéro. Le dernier gros morceau de ce trial va être la zone du château hanté, celle des buses, où se trouve en fin de parcours un latéral d’1m47, sur le même schéma que celui de Pra-Loup. Gilles va s’énerver dessus, il veut le sortir. Il arrive en haut en posant le pied, mais comme la victoire est déjà acquise, il décide de redescendre et de le retenter. Il parviendra à le sortir au 4ème passage. Phénoménal. Il remporte au final une large victoire, mais il aura tout de même eu aujourd’hui un adversaire de taille en la personne d’Aurélien Fontenoy, qui nous aura fait très forte impression.

JPEG - 90.1 ko

 



17/09/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres