Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Reportage photos JMJ 2013 - Triomphe français en Minime et Cadet !


GIF - 129.5 ko Suite et fin de notre reportage sur les Jeux Mondiaux de la Jeunesse 2013 de Moudon... après les qualifs, les finales Poussin, Benjamin et Filles, on attaque le dimanche après-midi le gros morceau de ces jeux : les finales des catégories supérieures Minime et Cadet. Bouquet final d’un week-end fort en émotions et en spectacle, qui va prendre les couleurs de la France, avec les victoires de Noah Cardona (Ozonys) et Jérémy Descloux (Trialprod/Rockman), qui parvient dans la dernière ligne droite à prendre l’ascendant sur l’étonnant Nicolas Vallée (Koxx), ex N°1 Minime qui a emmené la catégorie tout le week-end !

Le repérage des zones le matin pendant les finales Poussin/Benjamin. Noah analyse le parcours avec le sélectionneur Serge Froissart. Ce dernier nous a tiré un premier bilan de ce mondial avant les finale : "Il y avait 21 pilotes dans cette belle Equipe de France, et 14 ont accédé aux finales, ce qui est un plutôt un bon résultat. On augmente le nombre de finalistes par rapport à l’année dernière. Donc c’est très positif. Après il y a des petites déceptions, comme Louis surtout quand on voit que sur le deuxième tour il a le niveau et ne concède qu’un seul point. Mais je sais qu’il reviendra plus fort. Après on a de belles satisfactions en Cadets et Minimes. Avec Noah Cardona qui est devant, on savait qu’il a le niveau, qu’il a le physique, il fallait qu’il démarre bien et c’est ce qu’il a fait. Arnaud Janin, "Nono la science", en totale intelligence et en étant malin il a sorti son épingle du jeu, il n’a pas tremblé. Grosse performance d’atteindre cette finale avec son gabarits. Une belle satisfaction aussi chez les Benjamins avec Melvin (1ère année) qui monte aussi en finale, encourageant pour l’avenir, Joran qui a roulé à son niveau, Gabin qui est passé par le petit trou de souris et a su remettre la machine en route au bon moment. JPEG - 205.4 ko Bien aussi d’avoir trois Poussins en finale, mais ne leur mettons pas de pression, n’oublions pas que cela reste un jeu, les Jeux Mondiaux, ils font le maximum et peu importe le résultat, le plaisir est la grosse priorité. Les Cadets, 5/5 en Finale, on savait qu’ils avaient le niveau, encore fallait il le faire ! Chaud à la fin pour Marceau, mais il a bien géré son premier rendez-vous international, s’est bien remis en route après son échec sur les crayons. Belle satisfaction de Jérémy, et puis Nicolas Vallée qui sort de Minime et termine la qualification en tête, c’est très encourageant pour la suite. Après on va essayer de faire mieux que l’an dernier, deux médailles de bronze et un titre. Si on peut faire mieux, tant mieux ! L’important c’est que l’on soit dans la partie, et puis surtout je voudrais souligner l’état d’esprit des pilotes comme des accompagnateurs, qualifiés comme non-qualifiés, on a montré de manières positives nos couleurs et il faut continuer ainsi !"

En Minime, Noah Cardona aura été le plus régulier de la finale, se distinguant sur les plus gros passages qui lui ont permis d’avoir plus de latitude sur le reste du parcours. Il était assurément le pilote le plus costaud du lot. Un garçon bien entouré, issu du Trial Club de Fabrègues où il est suivi par un certain Marc Caisso. Excusez du peu. Il s’agissait pour lui de sa seconde expérience internationale, et le moins que l’on puisse dire est qu’elle a porté ses fruits, concrétisée de la plus belle manière avec ce titre mondial remporté avec panache. Il ne cache pas sa joie après cet exploit "C’était dur et physique, avec cette chaleur, notamment dans certains passages comme les mikados.Pour mon père aussi, il s’est un peu effondré sur la fin je crois, moi-aussi... que d’émotions ! On a travaillé toute l’année pour y arriver. Cela fait super plaisir." Et la zone de rochers, il y avait du gros tout de même ? "La zone de rochers ? Ah non, moi j’ai trouvé que c’était la plus facile de toute, cellle-là j’étais sûr de la sortir sans souci !" Pas trop de pression après la victoire aux qualifications ? "Pas le mieux en effet pour être serein, on m’avait dit de faire attention, et Serge m’a bien aidé à gérer ça ! C’était génial d’avoir un sélectionneur aussi présent à nos côtés."

JPEG - 245.1 ko JPEG - 209.2 ko JPEG - 222.2 ko

Noah creuse un bel écart au premier tour, mais trois pilotes vont ensuite revenir très fort au second tour. Tout d’abord L’Italien Stefano Ravarelli se hisse sur la seconde marche du podium et offre à son pays un premier podium aux JMJ.

JPEG - 174.5 ko

Le redoutable Japonais Ryoga Tshuchiya signe le meilleur tour du jour et monte à nouveau sur la troisième marche du podium Minime JMJ.

JPEG - 221.4 ko

Le second Français de cette finale Arnaud Janin (12) était aussi le plus jeune pilote en course, et certains passages étaient encore trop dur à avaler. L’année prochaine, les choses seront différentes...

JPEG - 254.3 ko

La catégorie-reine des Cadets va entrer en scène...

JPEG - 191.9 ko JPEG - 215.8 ko

Le départ est donné et cela va être une grosse bagarre !

JPEG - 262.3 ko

Un dernier repérage pour Nicolas Vallée et Jérémy Descloux sur les mikados, une portion particulièrement délicate à gérer.

JPEG - 207.8 ko

Nico’ creuse l’écart au premier tour qu’il conclue à seulement 2pts.

JPEG - 183.6 ko

Devant les deux premiers Cadets 2012 Jérémy Descloux (4pts) et Dominik Oswald (5pts).

JPEG - 216 ko JPEG - 222 ko

Concentration et tension dans le team du Champion d’Allemagne et d’Europe Junior Dominik Oswald, qui n’a pas l’intention de lâcher son titre mondial, lui qui a déjà un pied chez les Juniors (Champion d’Europe à Berne) et les Elites (6ème de la Coupe du Monde).

JPEG - 190.5 ko

Mais il va voir le titre lui échapper à la fin de la dernière zone, sur le crochetage ci-dessous. Après la course, il passe au rapport ! Bah alors Nico’ ? "C’est dommage de se louper comme ça sur la fin, sur les deux dernières zones ! Sur ce tronc en descente, mon pneu a rippé et 5, j’avais bien géré cela au premier tour, mais là... Et puis après les cailloux c’était délicat aussi, on était poussé par le temps, il y avait encore ce dernier obstacle à la fin de la zone. Mais bon troisième c’est un bon résultat, je me suis fait plaisir, sur de très belles zones, le tracé était vraiment bien, surtout sur cette finale. Peut-être un peu trop facile pour Oswald ! Un grand bravo pour ce résultat, d’autant plus remarquable que Nico’ fait son entrée chez les Cadets. Prometteur pour la suite.

JPEG - 312.7 ko JPEG - 323.6 ko JPEG - 317.3 ko

Son échec dans la dernière zone laisse le champs libre à Jérémy Descloux, qui assure prudemment ce même obstacle qu’il passe à 3pt.

JPEG - 274.7 ko JPEG - 269.2 ko JPEG - 280.3 ko

JPEG - 208 ko Jérémy remporte son troisième titre mondial sur le circuit jeune UCI : Benjamin 2009, Minime 2011, Cadet 2013 !

Une belle satisfaction, comme il nous le confie en sortant de la finale... "Oui je suis content de compléter ainsi la série. Cette victoire n’a pas été facile, j’ai beaucoup forcé parce que c’était énorme, bien plus gros qu’aux qualifs, il faisait très chaud, il n’y avait pas beaucoup de temps pour boucler les deux tours, au premier tour j’ai dû faire face à une crevaison... Mais les zones étaient vraiment belles, cela glissait un peu sur le bois et il fallait faire attention, cette zone de cailloux elle pouvait passer à zéro, mais bon ce n’est pas passé. C’était vraiment un match serré avec Nicolas et Dominik, mais j’aime bien ça, cela met un peu de pression comme ça !"

Un grand bravo au jeune prodige et à ses parents pour ce troisième titre international et le beau parcours de ce grand espoir du trial français !

Dernier débriefing du sélectionneur national avec Jérémy.

JPEG - 189.6 ko

Les trois autres pilotes français en finale Cadet : Alexis Gay (7), Marceau Paillasson (9) et Nicolas Fleury (10). Les 5 Cadets de la sélection française sont passés en finale, ce qui prouve la qualité du trial français.

JPEG - 247.8 ko JPEG - 210.8 ko JPEG - 162.2 ko

Les podiums de ces JMJ 2013 attribués sous un immense chapiteau bondé de monde !

JPEG - 211.7 ko JPEG - 198.1 ko JPEG - 198.8 ko JPEG - 193.5 ko JPEG - 183.7 ko JPEG - 190 ko

Serge Froissart et les trois médaillés français de ces JMJ 2013 ! L’Équipe de France remporte un véritable triomphe dans les catégories supérieures de ces JMJ, améliorant encore le beau palmarès des JMJ 2012 de Poitiers. Et a fait preuve d’une cohésion exemplaire.

JPEG - 191.3 ko

Retrouvez plus de photos des finales Minime et Cadet des JMJ 2013 ci-dessous ! Et les résultats des courses par ici : Alan Rovira, Gerard Trueba, Noah Cardona, Jérémy Descloux et Nina Reichenbach au sommet des JMJ Trial 2013 !



10/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 25 autres membres