Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Les barons du street - Mickaël Dupont, park & vélo de grand-mère addict !

Reportage de TRIBALZINE.COM

Tribal Zine est allé à la rencontre de deux barons du street, qui ont rejoint notre équipe de testeurs pour mettre avec nous le meilleur de la production street trial au banc d’essai. Mickael Dupont et Nicolas Moreau, deux barons tourangeaux, aux styles éminemment complémentaires, qui en peu de temps se sont forgés un niveau technique n’ayant pas grand chose à envier aux rois de la discipline (voir Tribal Zine et les barons du street).

Cette journée que nous avons passé à leurs côtés, nous ne sommes par prêt de l’oublier ! Le rendez-vous était fixé à Auzoin-en-Touraine, un joli village pommé dans la douce campagne tourangelle, chez Mickaël Dupont. Le gaillard s’est construit un park dans son jardin et nous a assuré que c’était l’endroit idéal pour mener à bien notre mission. Et il avait bien raison : sur quelques mètres carrés il est possible là d’exploiter tout le potentiel d’un bike de street, sur des tas de modules pour franchir, jumper, enchaîner des barrières, s’envoyer en l’air... juste incroyable ! Nous avons pu pousser très loin notre affaire. Et les deux garçons se sont révélés aussi talentueux que sympathiques, nous réservant un accueil des plus chaleureux. Avant d’attaquer le crash-test, ils sont bien sûr passés au micro de Tribal Zine, pour se présenter un peu plus.

Honneur au plus « vieux », Mickaël Dupont : 32 ans, 3 ans de trial, amateur de sensations fortes, park et vélo de grand-mère addict ! Il revient avec nous sur l’engouement médiatique de sa vidéo vintage, nous raconte comment il vit sa passion pour le street, évoque ses projets à venir, ses nouveaux tricks, les prochains... Devant nous, il a lâché une série ahurissante de backflips et de... frontflips ! Tout ce qu’il y a de plus normal pour sa femme, sa petite sœur et ses parents qui étaient là pour applaudir leur héros. Un rider hors-norme qui nous a nous-aussi époustouflé et qui s’est livré à notre micro après la pause déjeuner. Il nous a annoncé la big news (avec le plus grand sérieux) : « En 2014, je ressors le vélo de la grand-mère ! » Ça va faire mal. Et pour 2013, une belle vid’ de street hardcore est au programme, avec du gros testing matos chez TbZ. Qu’on se le dise...

JPEG - 287.5 ko

Tribal Interview

Mickaël Dupont, tu n’es pas un inconnu, tu es même le seul trialiste français à avoir fait le "buzz" sur le web avec cette vidéo de street démente... sur un vélo de grand-mère ! Tu étais alors passé au micro de Tribal Zine pour te présenter... La vidéo avait fait plus de 100 000 visionnages en deux jours. Elle continue à tourner et a fait quasiment 1,5 millions de vues. Cela a dû changer beaucoup de choses pour toi...

Oui, il s’en est passé des choses depuis ce buzz, c’était vraiment inattendu, incroyable. J’ai enchaîné les interviews, la tribal, des tas de magazines, les radios, pas mal de passages TV aussi. J’en ai fait neuf l’année dernière. J’ai bien aimé aussi quand un gars sur Facebook m’a bippé pour me dire que je venais de passer dans le zapping de Riding Zone. Une émission que j’aime bien, cela m’a fait plaisir ! Bref plein de bonnes choses, très inattendues.

JPEG - 160.2 ko

C’est d’autant plus phénoménal que tu as débarqué dans le trial récemment pour te tailler rapidement un gros niveau...

Ouais j’ai commencé le trial il y a trois ans, en mars 2010 très exactement, c’est inscrit sur la dalle en béton de mon terrain comme vous avez pu le voir (rires). Bon le virus était déjà là, il traînait, j’avais un Décathlon Rockrider et j’étais toujours à faire des wheelings, je commençais à bien me lâcher avec, je voulais même faire une vidéo et puis je suis tombé sur cette vidéo de Danny MacAskill. La vidéo d’Avril 2009. Ah je m’en souviendrais toute ma vie, j’ai flashé dessus, j’ai essayé la marche arrière, et puis tous ces trucs qu’il faisait, je ne pensais même pas que c’était possible. J’ai aussi vu quelques vidéos de 20" et de 26", mais c’est le 24" qui m’attirait... Bien plus fun et polyvalent : des franchissements aux figures 100% street, tu peux tout faire avec un 24" ! J’ai commandé un Inspired et je me suis entraîné presque tous les jours. Et quand tu commences avec un vélo de street comme ça, tu évolues vachement vite, tu passes quatre palettes, tu mets la cinquième très peu de temps après, la sixième, les 360° viennent vite... Chaque jour tu arrives à rentrer un nouveau truc... et c’est super motivant ! Au bout d’un an, j’ai chopé un niveau correct et puis j’ai sorti ma première vidéo sur l’Inspired, où je passais déjà le backflip.

JPEG - 107.2 ko JPEG - 78.3 ko


 

Cette première vid’ de street avait déjà fait plusieurs dizaines de milliers de visionnages, déjà un beau score et après seulement un an de trial, c’est tout simplement dingue ! Et puis après tu as décidé de changer de bike, dommage pour ta grand mère...

Bah oui je passais le backflip facilement, et je me suis dit qu’il pouvait passer aussi avec le vieux vélo que j’avais dans le garage. Et puis il est passé ! A deux reprises. C’est les backflips de la vidéo, il n’y a pas eu d’essais avant, de toute façon je me suis dit "il va exploser" (rires). Mais il a tenu, et puis il est passé plutôt facilement ce backflip ! Donc je me suis dit on va tenter d’autres tricks, c’est obligé. Et de fils en aiguilles, cela a donné cette vidéo, où j’ai réussi pas mal de figures. Mais il y a eu beaucoup de casses. Exemple pour le G-Turn, tu vas rentrer le premier, et bing une roue arrière pliée. J’ai bousillé tellement de jantes à l’arrière, à la fin je n’en trouvais plus et pour finir c’est celle du Rockrider qui s’est retrouvée dessus...

JPEG - 291.2 ko JPEG - 217.8 ko
la suite sur:
http://www.tribalzine.com/?Les-barons-du-street-Mickael


11/06/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres