Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Interview du N°1 TMS Nicolas Vuillermot

 

par Jebegood

Il était le leader du team TMS-Bikevision en 2011 et il le restera en 2012. Voici une interview exclusive de Nicolas Vuillermot, un des meilleurs élites de France et du Monde, au lendemain de sa nouvelle signature avec Thibaut Marriaux. Il revient avec nous sur une saison 2011 exemplaire marquée par une régularité au plus haut niveau. qui lui a permis d’intégrer le Top 10 UCI. Il évoque avec nous la suite et nous donne ses premières impressions sur sa nouvelle arme, le prototype de ce nouvel Evo 4 que nous vous avions présenté il y a quelques jours (TMS nous dévoile l’Evo 4 !). La parole à Nico’...

Interview :

Crédit-photos : Christophe Poulet, Kenny Belaey World Cup, Paolo Patrizi, Sébastien Corberon.

JPEG - 182.6 ko Salut Nico, tout d’abord félicitation pour cette saison remarquable... Tu as commencé par une 8ème place en Championnat d’Europe puis a fait preuve d’une belle régularité sur la Coupe du Monde en accédant à trois finales (Anvers, Val d’Isère, Walbrzych). Pour finir tu passes très près de la finale du Mondial de Champéry pour laquelle tu roulais hors Equipe de France. De bons résultats qui te permettent de finir à la 9ème place du classement UCI... Il y a eu aussi de bons résultats sur le circuit national : 3ème de la Coupe de France, 5ème du Championnat de France... Bref le bilan est positif pour le N°1 TMS, contrat rempli comme on dit, tu es satisfait ?

Oui contrat rempli pour cette saison 2011 ! C’est la première année où j’ai pu avoir une préparation complète sans blessure ou autres problèmes externes, ca aide :) J’ai très bien commencé la saison aux championnats d’Europe, ça m’a aidé et motivé pour rester sur la même dynamique.

Revenons tout d’abord sur la Coupe du Monde 2011... Sur chacune de ces trois finales de Coupes du Monde, tu es en huitième position et c’est donc toi qui ouvre la course... Pas une place facile dans un trial... Comment tu a vécu cela ?

Pour cette saison 2011, j’ai fait une erreur sur la vision de mes finales, l’objectif était d’aller en finale, après c’était du "bonus". J’ai franchi un cap sur la régularité ( à par Pra-Loup lol) et je pense qu’il ne fallait pas brusquer les étapes ! L’année prochaine, j’aborderais les finales autrement ;).

JPEG - 721.8 ko Pour en revenir à ta question,c’est sur que partir 1er c’est pas facile, j’ouvrais toutes les zones, je donne beaucoup d’indications à mes adversaires directs. Maintenant à moi de ne pas finir 8ème des qualifs ;)

Ces dernières années, le niveau des finales de Coupes du Monde s’est considérablement durci pour permettre de départager les Coust’, Hermance et Belaey qui se partagent les podiums... Que penses-tu de cette évolution ? Sortir une zone pour les autres élites en course relèvent souvent de l’exploit et permet de jouer les places d’honneur... Le vrai combat pour vous c’est la demi-finale où tout se joue, et qui est en quelque sorte votre finale ! Déjà un gros niveau, beaucoup de clients en course des élites chevronnés (Hannes, Aurel’, Iciar, Hegedus, Kevin, Guillaume, Andrei, etc...), des jeunes loups qui viennent se faire une place... C’est un peu ça non ? Le trial élite ne deviendrait-il pas trop élitiste ? Comment tu perçois cette évolution et ses conséquences : est ce que ce n’est pas quelque chose qui peut freiner le trial de haut niveau en décourageant les jeunes ou au contraire tant mieux ca pousse tout le monde vers le haut ?

Ah ah, l’éternelle question ! Cette saison était dure pour moi, car j’ai fait toutes les qualifs (comme Iciar, Giaco une partie de la saison...), donc on a une course de plus dans les jambes. Ce n’est pas toujours facile à gérer surtout que les qualifs sont faciles pour nous aussi. Je pense qu’il faut trouver un type de zone qui puisse départager les meilleurs, mais où nous pouvons rouler aussi... Par exemple, les Championnats de France était (pour moi ) un bon exemple : c’était dur pour les Coust et Vincent et moi j’ai pris du plaisir à rouler ! Après on peut débattre des heures, il y en a qui seront pour un système et d’autres contre... Moi je prends les courses comment elles viennent et je roule :)

JPEG - 463.7 ko

La suite sur: http://www.tribalzine.com/?Interview-du-No1-TMS-Nicolas



17/11/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres