Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Important de lire ceci!

Le carton rouge du jour va à François MANDIL, candidat d’Europe Ecologie Les Verts dans le Doubs, qui a répondu avec clarté, quant à la vision de ce mouvement politique, vis-à-vis de ce qui nous passionne … dans un questionnaire qui lui a été adressé par la représentante locale du CODEVER.

Ses réponses son édifiantes et vous pourrez les télécharger sur le site du CODEVER … lien direct avec cette article en cliquant sur le carton rouge ci-dessous …

Il est clair que lors des législatives il va falloir être efficace si nous ne voulons pas être éjectés de la nature par des extrémistes qui préfèrent s’attaquer aux minorités qu’aux réels problèmes liés à l’environnement.

Ce WE, dans mon petit village d’à peine plus de 500 âmes, il y avait la journée des marcheurs … randonnée pédestre de masse organisé par le quotidien régional La Montagne.

Eh bien ils étaient 1400 selon ce journal à s’être promenés toute la matinée sur les 3 circuits proposés.

Alors si on était aussi virulent que ces politiciens d’EELV, on pourrait faire remarquer que ces marcheurs ne sont pas venus pour participer à ce rassemblement … à pied … qu’ils sont venus en … voitures … et que comme tout un chacun ils ont généré leur lot de pollution …

Si en plus on sait que le balisage et l’enlèvement des balises ont été faits par des bénévoles utilisant des quads et des 4 x 4 … les propos de ce candidat à la députation prennent une tonalité bien différente de celle qu’il veut bien donner.

Mesdames et Messieurs le verts, oui il faut lutter contre ce qui entraine notre planète vers un triste destin, mais occupez-vous peut-être, d’abord, de ce qui génère les plus importantes sources de pollution et que ce n’est pas en stigmatisant des minorités qu’on fait avancer les choses.

De voter pour EELV et à ceux qui pourraient s’allier avec eux 
représente un réel danger pour le futur de notre sport (s’il y en a, car à juger du score de leur candidate à la présidentielle, et comme le faisait remarquer le Président Jacques BOLLE dans son éditorial de France Moto, seuls 2 % des Français sont pour cette écologie de l’extrême).





29/05/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres