Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Grosse interwiev de Léo « MacNobill »

Mon confrère de Tribalzine "Jebegood "à réalisé une interwiev super interréssante du génial Léo Nobill...

PNG - 310.3 ko La planète trial a été bouleversée il y a deux ans par une vidéo de street balancée sur Youtube. Un certain Danny MacAskill a propulsé le street et le trial dans des sphères insoupçonnables, le mettant en avant dans les plus grands médias du monde entier (journaux, télévisions, salles de cinéma). Le street s’est imposé comme une discipline à part entière dans le trial, avec des vélos spécifiquement conçus pour cette optique. La France, un des grands bastions du trial de compétition, n’échappe pas à cette fièvre du street-trial. Le jeune Savoyard Léo Nobile (TMS / Bikevision) en est le meilleur exemple. Ce compétiteur averti ne jure plus aujourd’hui que par le street, et en fin d’année dernière, il nous a retourné le cerveau avec une vidéo étonnante. Savant mélange de tricks et d’influences puisés dans le répertoire du BMX et du street-trial de Danny MacAskill et dans celui du trial de compétition (Léo Nobile sur les traces de MacAskill). Du street-trial musclé et sacrément maîtrisé, avec une vraie « french touch ». Car Léo n’est pas un clône. D’autres vidéos ont suivi, qui ont confirmé ce bel essai et sont parvenu à sortir de la sphère trial (cf. La vid’ d’hiver de Léo Nobile, Léo Nobile à Chambéry & Léo Nobile - After School). Chacune d’entre elles a en effet été visionnée plusieurs milliers de fois sur Zapiks (plus de 20 000 fois pour la dernière). Mais qui es-tu donc vraiment Léo ? Présente-toi devant tes frères trialistes, « MacNobill » !


JPEG - 738.7 ko On commence un peu à l’oublier, mais à la base tu viens du monde de la compétition ! Tu fais partie du club Passion Trial de Chambéry, le club du mythique Marc Vinco. Parles-nous de tes débuts, comment es tu venu au trial au fait et quand ?

Mes parents cherchaient un sport à me faire pratiquer. Le foot ? Non quand même pas… Mon père a eu la « merveilleuse » idée de m’emmener au RTF 73 ( Randonneurs Trialiste de France) car il connaissait la moto trial (ayant pratiqué dans son passé). C’était en 1999, et j’avais alors 6 ans.Ca m’a plu ! Et hop, le premier vélo trial dans le garage... Un Hebo 20 pouces V-Brake. J’ai tout de suite participé à ma première compétition en catégorie Poussin, à Saint-Nizier. Je crois que je l’ai gagné… Encore plus de motivation !

Le trial, c’est un peu une histoire de famille chez les Nobile, c’est ton père qui dirige le club Passion Trial et qui organisait aussi les fameux Internationaux de Chambéry ?

Oui mon père s’est vraiment investi dans ce sport, je lui en suis reconnaissant ! Il a créé le Club Passion Trial Chambéry il y a trois ans, oui. Aujourd’hui il est toujours dans le bureau (trésorier), mais ce n’est plus lui qui le dirige. C’est Jean Christophe Béard, le père de Léo Béard (Alias « Pti Léo » !). Il a aussi, en effet, avec l’aide précieuse de Claude David, eut l’idée de créer un gros rendez-vous international de VTT-Trial, rassemblant tous les meilleurs compétiteurs (Benito, les frères Coust...), et tous les autres ! L’idée était de promouvoir le trial (donc une compétition en centre-ville) et que les pilotes s’amusent et se fassent plaisir (donc une date après les Championnats du Monde, de belles zones, une bonne ambiance et bien sûr tout frais payés + Prize Money !)... Les « Internationaux de Chambéry » quoi ! Malheureusement, l’année dernière, mon père a eut un problème de santé qui l’a poussé à abandonner l’organisation des cet événement, personne n’a voulu reprendre derrière…

JPEG - 32.3 ko

Oui quel dommage ! Tu peux nous rappeler les faits d’armes du Nobile compétiteur, ton palmarès ?

Alors, cette année j’attaque ma 12ème saison de compétition. J’ai participé à pratiquement toutes les Coupes Rhône-Alpes et coupes de France. Sauf cette dernière année (2010). Sûurement un « ras-le-bol » de la compétition…

JPEG - 50.4 ko Mon palmarès en gros :
- 2003 : Vainqueur des Jeux Mondiaux de la Jeunesse (Poussin), Vainqueur de la Mom’Avalanche (Et oui j’ai fait de la DH, ambiance à revoir sur les compéts…)
- 2004 – 5ème des Jeux Mondiaux de la Jeunesse (Benjamin)
- 2005 -Vainqueur des Jeux Mondiaux de la Jeunesse (Benjamin)
- 2006 - Vainqueur de la Coupe de France (R1), 5ème des Jeux Mondiaux de la Jeunesse (Minime)
- 2007 - Vainqueur de la coupe de France (Cadet), 7ème des Jeux Mondiaux de la Jeunesse (Minime)
- 2008 - 2ème des Jeux Mondiaux de la Jeunesse (Cadet), 2ème de la Coupe de France (Cadet), Champion de France (National), Vainqueur de la Coupe Rhône-Alpes (Expert) – sans doute ma meilleure saison -
- 2009 – Qualifié pour participer aux Coupes du Monde UCI (16 ans), et 6ème au Championnat d’Europe (Junior, alors que j’étais encore Cadet)

- 2010 – 7ème au Championnat d’Europe (Junior)

JPEG - 123.5 ko JPEG - 63.8 ko


 

JPEG - 103.5 ko Yes tout de même, casque bas ça pose tout ça... Et puis d’un coup comme ça, l’an dernier, tu serais tombé corps et âme dans la marmite du street, tu as signé chez TMS et tu nous as retourné le cerveau avec tes vidéos 200% street. Tu as vu la Vierge ou quoi ?

Ah ah non cela ne s’est pas fait comme cela du jour au lendemain... L’an dernier j’ai vraiment en effet commencé le « street-trial », mais cela faisait dejà plusieurs années que je pratiquais le street en parallèle avec le trial ! D’abord en VTT, puis en BMX ! Au début, le Street n’était pas très crédible pour moi. J’étais un compétiteur-né et bien décidé à le rester ! Puis la chance n’a pas été trop de mon coté lors des deux dernières saisons… Le mental ne suivait plus. Et puis faire 1000 kilomètres en deux jours pour finir gelé, à moitié noyé dans une rivière au fin fond de l’Espagne et abandonner (mauvais souvenir de la première Coupe du Monde à Ripoll ah aah)... NON ! Et puis bien sûr, j’ai vu la Vierge, enfin le phénomène Danny MacAskill et en fin d’année dernière, Thibaut (TMS) a lancé son premier prototype de street Trial, le Combo. Je lui ai proposé de tester le bike pendant quelques mois et d’en faire la promo par une vidéo (« First time »).

JPEG - 176.3 ko Pourquoi le street ?

Parce que c’est tout simplement moins de prise de tête et plus de plaisir !

Tu as donc aussi une grosse expérience du BMX ? Tu pratiques beaucoup ? Depuis quand ?

Une grosse expérience ?! Non quand même pas… Je pratique le BMX park/street depuis un peu plus d’un an. J’en fait de plus en plus souvent.

Avec qui et où ? Bien sür, je ride à Chambery la plupart du temps, soit en ville soit dans le minuscule skate park du Verney. Tes plus gros tricks en BMX ? On est une bande de 7 riders... Thomas Chaufer (qui m’a poussé à me mettre au BMX), Nicolas Gardent, Tom Boulard (alias Pti Tom) , Nicolas Delaporte (Flat et street), Jeremy Brosset (Flat) et Olivier Trottier (Flat)... tous aussi motivés les uns que les autres et ça roule dans une ambiance de fou ! Merci à eux ! Voici d’ailleurs au passage une vid’ avec mes potes BMXeux de Chambé’

Retrouvez la suite de l'article + photos & vidéo sur:

http://www.tribalzine.com/?Leo-MacNobill-se-presente

 



07/04/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres