Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Double Interview Serge Froissart & Fabrice Piniès - « Cerny est une réussite ! »

A la fin de l’épreuve de Cerny, nous sommes allés échanger quelques mots avec le Manager France Trial Serge Froissart et le Président du Trial Club de Cerny Fabrice Piniès. Ils dressent à chaud le bilan de cette manche d’ouverture de la Coupe de France et de cette première expérimentation de super finale Elite / Expert. Côté fédération comme organisation, le bilan est unanime Cerny est une réussite ! L’expérimentation du nouveau concept de super finale a été positive et va continuer à évoluer lors des prochaines épreuves trial FFC...

Serge Froissart, Manager France Trial

Alors Serge, une journée de folie ce trial de Cerny ?

Déjà nous avons eu la météo avec nous, on a eu de bonnes conditions pour un trial : ni trop chaud, ni trop froid. Et puis nous avons vu aujourd’hui des courses relevées avec un tracé spécial comme on en voit rarement. Un tracé avec de la densité. Les pilotes savaient tout faire, mais la longueur des zones et la grosseur de tous les obstacles ont fait que c’était un trial où il fallait être résistant sur toutes les fins de zones. Tous les pilotes savaient tout faire, mais tout mettre ensemble au bon moment devenait très compliqué. Les pilotes se sont bien amusés. On a vu ceux qui étaient bien préparés physiquement et ceux qui l’étaient un peu moins...

JPEG - 110.7 ko Ton feedback à chaud sur la super finale qui vient de s’achever sous nos yeux ?

Cette expérience de la super finale, ce essai d’un nouveau format de finale va continuer à évoluer, à être réglé tout au long de la saison... Avec l’expérience UCI 2012, on a vu des choses qui ne convenait pas : quand le tour d’avant donne lieu à de tros gros écarts, il n’y a plus d’enjeu sur les super finales ! Là ici l’idée, c’était de réduire le niveau en dessous pour qu’il puisse encore y avoir du suspens en finale. Et on l’a eu puisqu’on a vu des changements dans le classement, et chez les élites, et chez les experts ! Les deux premières places ont été inversées. Donc c’est positif d’être parvenu à trouver cet équilibre-là pour les spectateurs, pour qu’il y ait de l’enjeu, pour que les pilotes s’arrachent... Cerny est une réussite !

La foule de spectateurs suivait les finalistes de zone en zone, le finish était intense !

La clé ici était de mettre l’expert juste avant l’élite et ainsi de mettre en valeur la deuxième catégorie et cela est important pour moi. Il y a dans cette catégorie des pilotes de divers horizons : il y a soit des "anciens" qui travaillent, qui n’ont pas le temps de s’entraîner pour avoir le niveau élite, soit des "jeunes loups" comme Alex Rudeau qui a fait une super course aujourd’hui, qui est Junior 1 et qui lui vise les premières places au niveau international en Junior.

Par contre, le public suivait plutôt la course élite que la course expert...

Oui, c’est un peu normal que pour l’instant ils soit plutôt attiré par l’élite, on va essayer de trouver des solutions, d’améliorer le concept, on a des idées, on est en train d’y réfléchir tous ensemble, puisque comme tu le sais on a créé un groupe national sur le trial avec toutes les composantes du trial dont vous les médias. Maintenant on va discuter, on va négocier, on va décider pour faire avancer la discipline qui a beaucoup avancé ces dernières années c’est sûr. On est un peu en période de mutation, comme la société, et il faut qu’on se bouge pour préparer les dix prochaines années !

Une chose à ajouter ?

Oui, je voudrais féliciter les organisateurs ! J’ai déjà organisé, et je sais qu’aujourd’hui c’est très compliqué, ne serait-ce que pour trouver des financements pour faire une course de niveau national. Toute l’équipe de Fabrice a fait un énorme boulot, j’ai vu passé les mails tout l’hiver, cela n’a jamais été gagné d’avance, le club s’est bien battu pour y arriver et c’est une belle récompense pour tous ces bénévoles que tout ce soit aussi bien passé !

JPEG - 89.2 ko

Fabrice Piniès, Président du Trial Club de Cerny

Alors Fabrice, ce Trial de Cerny s’est super bien passé !

Oui, voilà c’est fini, on peut commencer à souffler un peu (rires). Je suis super content, car le week-end s’est idéalement déroulé sur l’ensemble des courses ! Surtout pour les jeunes, nous avons eu une soixantaine de pilotes et c’est beaucoup, il n’y a pas eu de dépassement de temps, les niveaux ont été respectés par rapport aux tracés. On a fait des petites modifications pour qu’il y ait des sélections, mais pas des choses qui soient infaisables. C’était important pour la première journée. Cette deuxième journée a été importante parce qu’il y avait les Nationaux, les Experts, les Elites. Cela s’est très bien passé le matin, les zones étaient un peu dures au niveau des Nationaux, mais la sélection s’est faite et les meilleurs étaient devant. L’après-midi, il y avait un peu de stress côté organisation car on passait aux Experts/Elites et on testait un nouveau format de course. La fédération l’a mise en place ces derniers temps en phase test, on a pas eu beaucoup d’infos sur le sujet et il a fallu qu’on discute énormément avec la fédé jusqu’à hier soir pour définir ce qu’allait être le contenu et les règles du programme. En tous cas là, à chaud, nous sommes très content côté organisation, il y avait beaucoup de monde sur le site et cette expérimentation s’est bien passée.

Il y a même eu un gros retournement de situation dans la dernière zone !

Oui voilà, effectivement, on a vu un Champion du Monde qui pouvait avoir un souci sur une zone, sur un obstacle, et puis perdre la première place de la course. J’ai été très satisfait du format, pour les Experts comme pour les Elites, je l’ai trouvé très intéréssant, c’est encore en test et il faudra encore l’améliorer. Peut-être en mettant une catégorie expert le matin et élite l’après-midi, pour que les gens suivent mieux chacune des courses, les experts étaient un peu mis en retrait... Mais nous sommes très satisfaits, il y a eu beaucoup de monde, le terrain a été bien mis en valeur. Je pense que l’ensemble des compétiteurs, des accompagnants, l’encadrement et le management de la fédération ont été très satisfaits de l’épreuve.

Oui c’est une belle réussite, on peut le dire. Quelques mots à ajouter ?

On a essayé comme toujours de faire les choses correctement, sans prétention et on est content quand les gens ont la banane et repartent satisfait, autant les coureurs, que les accompagnants, que la fédé’. On a pas travaillé pour rien. Je voudrais bien sûr adresser des remerciements, et il y en a à l’appel... Il y a tellement de monde qui s’est mobilité pour donner cette dimension à l’épreuve ! Au-delà des partenaires, que ce soit les partenaires financiers notamment de l’État, que ce soit les partenaires qui ont pu nous aider sur différents aspects techniques, il y a tout l’ensemble des bénévoles qui ont assuré sur l’évènement pendant quasiment 5 jours non stop, et il y a une bonne quarantaine de personnes en comptant les aide-commissaires ! Et puis il y a eu ces 8-9 mois de préparation en amont à 4-5 personnes, qui ont été super intenses, pour que tout se déroule correctement le jour de l’épreuve. Sans toutes ces personnes, on ne ferait pas grand chose, et on n’aurait pas comme cela un super évènement à la fin ! Merci à vous bien sûr d’avoir couvert de la sorte l’évènement, c’est vraiment sympa de notre part !

JPEG - 377.9 ko



21/05/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres