Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Dom Hermance lance Hashtagg... "Nous repartons de zéro"

La marque Koxx emmenée par Dom Hermance a été le porte-drapeau du trial de compétition pendant la première décennie de ce siècle, en trustant les podiums internationaux et conduisant les évolutions techniques de la discipline avec ses top pilotes. S’en sont suivies plusieurs années dans le rouge, puis l’arrivée en début d’année d’un fond de pension suisse dans le capital et d’un nouveau dirigeant à la tête de l’entreprise semblait l’avoir remise sur les rails. Mais elle s’est finalement effondrée d’un seul coup il y a une dizaine de jours (voir). Elle laisse à sa place un grand vide et le sentiment d’un immense gâchis. Et des top pilotes, des clients et des partenaires désemparés.

Pour la plupart des trialistes, Koxx est indissociable du personnage de Dom Hermance, qui en a fait le fleuron du trial de compétition mondial, mais est à l’origine de ses grosses difficultés financières du fait de choix de développement trop ambitieux. En début d’année, il croyait fermement pouvoir encoe relever le géant, qui continuait à être omniprésent sur les zones nationales comme internationales et à développer de nouveaux composants. Et gagnera même en fin de saison les deux titres mondiaux élite de vtt-trial avec Vincent Hermance et Jack Carthy et le titre mondial élite féminin avec Tatiana Janickova. Mais il devra finalement abandonner le combat au mois d’avril pour en mener un autre, contre la maladie, et va se battre durant près de quatre mois contre un cancer. Aujourd’hui, il est de nouveau debout et décidé à remonter sur le front du trial. Il nous annonce le lancement d’une nouvelle marque baptisée Hashtagg, dont les couleurs seront fièrement portées sur les zones par son fils Vincent Hermance, le #1 du circuit mondial 26". A leurs côtés, les deux autres hommes qui étaient avec eux aux tous débuts de l’aventure Koxx : l’ingénieur Pierre-Jean et le commercial Léo. La volonté de ces revenants est de raviver la flamme Koxx qui semblait éteinte à tous jamais, pour remettre le feu aux zones. A suivre...

Plus bas, le communiqué officiel de lancement d’Hashtagg, qui ouvrira prochainement un site internet à l’adresse www.hashta.gg. Ci-dessous, Dom Hermance s’exprime sur le naufrage de Koxx, sur son rôle dans ce désastre, sur son parcours durant ses derniers mois, et nous présente plus en détails ce nouveau projet et ses motivations...

Dom Hermance s’exprime

Amis,

En quelques lignes je souhaiterais faire part de mon parcours ces derniers mois, et surtout vous présenter mon nouveau projet et ce qui m’a amené à me lancer dans cette aventure :

Il y a un an, un ensemble de facteurs m’a poussé à réfléchir puis consentir un sacrifice qui m’a beaucoup couté. En effet une conjoncture économique pour le moins délicate, des contentieux majeurs avec notre fournisseur principal et je ne crains pas de le dire, des paris de développement trop osés m’ont contraint à céder en février la majorité du capital de l’entreprise que j’avais créée 13 années auparavant.

Il y a sept mois, j’ai appris que je souffrais d’un cancer de la gorge. Dès lors mon combat pour l’entreprise a cessé. J’ai dû tout lâcher et me concentrer sur ce qu’il faut bien appeler la survie. J’ai traversé cette épreuve au mieux, et j’accueille le terme de ’rémission’ comme un des plus grands aboutissements de ma vie. J’ai remporté quelques batailles jusqu’ici, et la future guérison, si elle arrive, sera la plus belle de toutes.

Il y a quelques semaines, j’ai enfin pu repenser à mon avenir professionnel. Et pour être franc je ne le pensais plus au travers de Koxx. Cette entreprise n’était plus la mienne. J’ai été à deux doigts de me lancer dans un parcours aux antipodes du trial. Mais comme il y a 15 ans, une discussion avec Vincent m’a poussé à faire à nouveau du trial ma vie professionnelle. Nous nous sommes pris à rêver de recommencer de zéro, et recréer notre rêve à partir d’une feuille blanche. La première idée était de lancer une nouvelle marque en 2016.

Il n’est nul besoin de faire un retour sur les dernières semaines de vie de la société Koxx. C’est un gâchis sans nom pour tout le monde : des salariés sans emploi, des pilotes à pieds, et avant tout cela des clients laissés sur le carreau.

Aujourd’hui ce que je vois me chagrine beaucoup. Le trial progresse sur bien des points mais son matériel va connaitre une diminution de son offre. Le choix va se réduire, les avancées vont se tasser. Et bien, je veux tenter de contribuer à lutter contre cela.

Nous repartons de zéro, comme nous le rêvions, mais bien plus tôt que prévu. Nous démarrons donc ce jour une nouvelle marque. Nos moyens sont limités, nos objectifs clairement définis et notre motivation sans borne. Comme en 2000 quand Koxx est née. Nous voulons offrir aux passionnés le matériel le plus abouti possible. Par choix nous nous concentrerons sur le marché de niche dans la niche : le trial de compétition, pur et dur, celui qui se bat autant pour 50g que 15% de rigidité ou une progression de 20mm sur un latéral. Nous ne proposerons pas de vélos complets pour développer les produits à notre rythme. Il est hors de question de proposer un vélo sur lequel la moitié des pièces provient d’un catalogue chinois. Nous sommes d’ors et déjà fiers de nos nouvelles couleurs, nous ne les apposerons pas sur du matériel ‘tout venant’. Nous proposerons des produits aboutis, radicaux, et les idées ne manquent pas.

Pour conclure je pleure Koxx avec nombre d’entre vous, mais comme vous je vais déjà de l’avant parce que le trial n’est pas mort. Parce que le trial mérite le meilleur. Parce que nous voulons tenter de le lui offrir.

Dom Hermance.

JPEG - 80.5 ko

Naissance d’Hashtagg

PDF - 593 ko



18/10/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres