Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Championnats du Monde 2013 Pietermaritzburg - L’Autrichien Thomas Pechhacker et l’Espagnol Abel Mustieles en tête des qualifications 20"

Les trialistes entraient aujourd’hui dans l’arène de Pietermaritzburg, avec les phases de qualification Junior et Elite 20"... L’Autrichien Thomas Pechhacker sort en tête des Juniors, tandis que le N°1 mondial Abel Mustieles prend l’avantage sur un Champion du Monde Benito Ros en très grande forme ! Pour chacune des catégories, il fallait effectuer trois tours de six zones et les 8 premiers se retrouveront le vendredi en finales, l’après-midi pour les Juniors et le soir pour les Elites. L’ordre de ces pilotes déterminera celui des finales (inverse). Voici les résultats de ces courses de qualification 20" et les premières images (Crédit-photos article Darren Goddard/Gameplan Média. Crédit-photos portfolio : Darren Goddard/Cycho Media).

GIF - 149.2 ko

Chez les Juniors, seulement 14 pilotes au départ et un grand absent : le Champion d’Europe Dominik Oswald, qui faisait figure de grand favori. La course n’en sera pas moins intéressante, et l’on va voir émerger rapidement quelques leaders qui vont vite se familiariser avec le terrain. Deux pilotes vont se détacher dès le premier tour et faire la course en tête : l’Autrichien Thomas Pechhacker et l’Italien Alessio Povolo, qui ne concède que 6pts dans leur premier tour. Deux autres pilotes parviennent à rejoindre ce groupe de tête au second tour : l’Espagnol Bernat Seuba et le Français Alex Rudeau. L’Allemand Lukas Krell se qualifie en 5ème position grâce à un bon troisième tour. Derrière, cela ne va pas se jouer à grand chose et les trois autres pilotes qui accèdent à la finale sont le Suisse Johan Buchwalder, le Danois Jonas Kristiansen et le Slovaque Martin Behro. La zone de troncs et de rochers sera celle qui fera le plus de ravages chez les Juniors, et beaucoup n’ont pas réussi à négocier ses descentes abruptes et à garder l’adhérence sur des surfaces inégales. Le leader autrichien, interrogé à propos de sa course et sur la façon dont il a géré des conditions météorologiques inhabituellement chaude pour un moins d’août. "Les zones de cette couse étaient vraiment bien et c’était tellement différent - mais c’est une bonne différence ! Le temps n’est pas trop un problème, parce que nous avons eu aussi des journées chaudes chez nous, mais pas autant que là !"

PDF - 76.8 ko

Chez les Elites, la course est logiquement dominée par les favoris espagnols, mais a réservé quelques surprises de taille : d’autres favoris se retrouvent aux portes des qualifications, tandis que des spécialistes du 26" y accèdent ! Dès le premier tour, on voit se détacher en toute logique les trois "Magnificos" espagnols, mais aussi le N°1 Japonais Kazuki Terai, ex Champion du Monde BIU qui avait déjà fait ses preuves l’an dernier sur le circuit UCI (6ème du mondial) et y revient en très grande forme. Le leader de la Coupe du Monde Abel Mustieles se qualifie en tête, devant le Champion du Monde en titre Benito Ros, auteur du meilleur tour de la course à 1pt, et Dani Comas (qui écope d’une pénalité de temps de 5pts). La lutte pour le titre mondial s’annonce intense : on assistera à un duel au sommet palpitant entre le N°1 mondial Abel Mustieles et le Champion du Monde Benito Ros. Le premier rêve d’un premier titre élite mondial et bénéficiera de l’avantage de s’élancer en dernière position vendredi. Le nonuple Champion du Monde Benito Ros, éloigné du circuit une bonne partie de la saison pour cause de blessure au poignet, vise quant à lui un dixième titre historique et la Bestia a prouvé aujourd’hui sa grande forme (meilleur score du jour, plus grand nombre de zéros). Belle course du Tchèque Vaclav Kolar (N°2 BIU, arrivé cette saison au pied du Championnat d’Europe). Derrière la bataille va être rude pour l’accès en finale, et l’on voit deux spécialistes du 26" émerger : le Français Aurélien Fontenoy et le Britannique Andrei Burton. Le spécialiste français de la catégorie Théau Courtès gagne également un précieux ticket pour la finale. Dont se retrouve exclus le vice-Champion d’Europe Ion Areitio (pour seulement 1pt ), l’Italien Alessandro Bertola (qui fait pourtant deux derniers tours remarquables mais écope d’une pénalité de temps fatale) ou encore - étonnant ! - le N°2 mondial Rick Koekoek.

PDF - 93.8 ko

Le N°1 mondial Abel Mustieles dans l’une des zones les plus difficiles à négocier de cette course. Il a été facile tout au long de son parcours et se qualifie en tête.

JPEG - 289.6 ko

Le Champion du Monde Benito Ros sort avec brio la zone de troncs et de rochers. Il prendra la deuxième place de ces qualifications.

JPEG - 433.5 ko

L’espoir français de la course Junior 20" Alex Rudeau, qui franchit l’une des grosses marches de la zone de troncs et de rochers, se qualifie en quatrième position.

JPEG - 254.8 ko



29/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 24 autres membres