Jimmy Milachon

Jimmy Milachon

Interview exclusive de Bruno Arnold, l’homme derrière Ozonys, Bonz, Sphère Bike et... B1K3 ! (partie 2)

Reportage du célèbre site TRIBALZINE.COM


 

PNG - 336.5 ko2013 marque certainement un tournant dans l’histoire du trial de compétition... Côté courses avec des hiérarchies bousculées par une jeunesse avide de titres dans toutes les catégories. Comme côté paddock avec la disparition d’une marque mythique et longtemps hégémonique, dans des conditions déplorables et dont la succession est ouverte. Le paysage du trial de compétition se redessine, et une marque semble avoir toutes les cartes en mains pour succéder à Koxx, et qui sait aller plus loin encore... Il s’agit bien sûr d’Ozonys, qui a tout gagné cette saison sur la scène 20" avec Abel Mustieles, qui dispose d’une gamme aussi large qu’aboutie et qui est aussi une enseigne leader sur la scène street trial.

Nous avons eu en début de semaine dernière une longue discussion avec l’homme derrière ce fleuron du trial français, Bruno Arnold, qui est également aux manettes de l’équipementier Bonz et du shop Sphère Bike, distribuant ses marques mais aussi Inspired et bien d’autres. Ses enseignes qui se sont forgées une solide réputation pour la fiabilité de leurs produits comme la qualité de leur service. L’ex champion du monde de vtt-trial passé de l’autre côté des rubalises pour fabriquer, vendre, monter, développer nous expose sa vision du trial actuel, la philosophie avec laquelle il manage ses différentes activités. Dénonce ce qu’il considère comme un scandale : la faillite calculée d’une marque qui revient déguisée. Et nous dévoile quelques projets croustillants et grosses news de chez Ozonys, Bonz, mais pas seulement...

Partie 1 de notre interview par ici : Interview exclusive de Bruno Arnold, l’homme derrière Ozonys, Bonz, Sphère Bike et... B1K3 ! (partie 2), qui retranscrit notre première demi-heure de discussion, avec un scoop : Bruno Arnold lance une nouvelle marque de vélo trial , complètement différente et indépendante d’Ozonys et de ses autres enseignes. « B1K3 » débarque sur les zones en 2014 avec des bikes de compétition moitié moins cher que les compétiteurs haut de gamme actuels mais taillés pour la zone et carrément sexy ! JPEG - 437.7 koPartie 2 ci-dessous, avec la seconde demi-heure de discussion, qui nous dévoile un peu plus les ambitions d’Ozonys pour 2014, sur les zones comme en sur le béton : des projets matos, un team qui grossit, un big street trial ride à Londres... Et la philosophie qui anime l’homme derrière cette marque : un Bruno Arnold débordant de projets et de passion, mais gardant toujours la tête froide... Rider et passionné avant tout...

Tribal Interview

(…) Tu nous parlais de la fourche carbone Try-All, nous savons que Bonz travaille aussi activement sur une fourche carbone depuis longtemps... Où cela en est ?

Nous, nous avons une politique qui est différente. Nous prenons du temps pour le développement du produit, tout simplement parce que nous, nous ne sortons pas un produit tant que nous ne sommes pas sûr de notre coup. Déjà d’un point de vue déontologique mais aussi parce que l’enjeu financier est important pour une petite entreprise comme la mienne ! Pour tous ces produits qui nécessitent un gros développement comme la fourche carbone, les manivelles, le boitier nouvelle génération, nous y travaillons activement, mais cela n’est pas simple.

Tant que ton produit n’est pas validé, tu le ne sortiras jamais sur le marché !

Exactement. Cette fourche carbone est une de nos priorités, nous y travaillons depuis de longs mois, elle arrivera... Et nous avons aussi d’autres belles choses à venir en matière de composants trial, comme ces nouveaux moyeux. Dont un moyeu avant à... 45 grammes !

(rires) 45 grammes ?!? Tu es sérieux ?

Mais oui, je suis sérieux, et ce projet est en bonne voie. Mais là-aussi ce moyeu ne sortira que quand il aura été complètement validé ! De nouvelles manivelles arriveront donc aussi, et bien testées dans le temps en conditions extrêmes. Et avec la volonté d’avoir un produit qui s’adapte à tous les cadres.

Try-All travaillait avant sa faillite sur un nouveau frein trial. Nous savons que Bonz était aussi sur le coup ?

Oui les freins c’est aussi quelque chose sur lequel nous avons déjà beaucoup travaillé. Mais nous avons essuyé un échec. Nous avons travaillé avec une boîte, sorti et testés des prototypes, mais ils ne nous ont pas satisfait. Et nous nous sommes dit qu’il n’était pas question de vendre un truc 100% correct et avons fait marche arrière. Sur les freins, nous sommes donc repartis à zéro, mais c’est la démarche nécessaire si l’on veut quelque chose qui tienne dans le temps.

JPEG - 192.6 ko

Et les pneus, ce n’est pas non plus une mince affaire de se lancer dans le développement de pneus trial ?

C’est compliqué oui, et puis Try-All avait vraiment le monopole sur les pneus. Ils avaient vraiment développé un produit de fou, hyper abouti, qui balayait tout ce qui existait ailleurs et était moins spécifique. Et ce n’était pas la peine de chercher à faire mieux. Mais aujourd’hui nous sommes forcés à repenser au développement d’un pneu trial. Et nous attaquons ce projet.

Donc vous vous tournez du côté de Maxxis ou encore Kenda ?

Oui bien sûr, de toute façon les fabricants de pneus en Asie, ce sont Maxxis, Kenda, Duro, etc... qui sont des marques mais aussi des usines. Et après il faut développer le moule qui correspond à nos besoins, choisir la bonne carcasse, la bonne gomme...

JPEG - 618 koEn 2013, Ozonys a pris son envol en signant l’un des ténors du circuit UCI : Abel Mustieles, qui a tout gagné au guidon du Curve : Champion de France, d’Europe, du Monde et de la Coupe du Monde ! Le team 1 Ozonys est ainsi largement centré sur le vélo trial, plutôt étonnant de la part d’une marque française, dont on imagine que le principal marché est français et donc 26’’ ? Tu étais en cette fin de saison en discussion avec Gilles Coustellier et Jack Carthy, et tu les as finalement laissé rejoindre la concurrence...

Tout d’abord un grand bravo à Abel, qui est un ambassadeur extraordinaire pour notre marque et qui nous a auréolé Ozonys de l’arc-en-ciel élite. Effectivement, nous misons largement sur le 20’’, et Ozonys a aussi décroché le titre Junior avec Bernat Seuba et Minime avec Noah Cardona et je les félicite encore pour ces exploits. Pourquoi ce choix ? Je t’explique... La France est un pays très particulier, qui a une culture du 26", où cette pratique est quasiment exclusive. Mais c’est loin d’être le cas ailleurs : dans la plupart des autres pays, c’est même le 20" qui est majoritaire ! Ozonys vend plus de 20" et c’est donc logique que l’on privilégie le 20". Pour 2014, nous avions effectivement de nouvelles perspectives qui s’offraient à nous pour renforcer notre position sur la scène 26’’, avec Gilles Coustellier et Jack Carthy. Mais cela n’ a pas pu se faire : les négociations ont été très rudes et les prétentions des pilotes trop élevées pour nous. Ce sont des riders chers. Et j’ai estimé que je ne pouvais pas gagner d’argent si je prenais un rider 26’’ aussi cher, au prix qu’ils me demandaient. J’ai fait le choix d’investir cet argent ailleurs : dans le team, dans le développement, dans la com’, etc... Avec ces évènements-là, je me suis retrouvé aussi avec la boîte mail pleine de demandes de sponsoring 26’’ comme 20’’, venant de pilotes sponsorisés par Koxx. Mais c’est impossible pour nous de nous aligner sur ce que leur proposait Koxx, on peut pas faire la même bêtise : si c’est pour que l’on soit en déficit à la fin de l’année et que moi, à la fin de l’année, je ne sois plus là... Ce n’est pas la peine. Il faut être raisonnable. Il faut prendre une quantité limitée de pilotes, et de pilotes qui ont vraiment envie de bosser avec nous, et ont le même état d’esprit que nous. Nous sommes d’ailleurs en ce moment en discussion avec un autre top pilote, et non des moindres. Là nous espérons bien que les négociations porteront leurs fruits et c’est vraiment quelqu’un avec qui nous avons envie de travailler... Vous en saurez plus prochainement... Ou pas...

La suite sur: //www.tribalzine.com/?Interview-exclusive-de-Bruno,5053



09/12/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres